Qu’est-ce que l’écriture comptable ?

L’écriture comptable est tout d’abord une opération visant à traduire tous les flux réalisés au sein d’une entreprise bien déterminée. Cette tâche doit être assurée par un professionnel afin d’éviter les désagréments dans la rédaction des journaux.

Comment déterminer l’écriture comptable?

L’écriture comptable a pour but de réaliser la production d’un bilan financier afin de comprendre tous les flux entrants et sortants au sein d’une entreprise. Elle définit l’impact financier dans le bilan comptable  d’une entreprise. Il s’agit donc d’une transcription financière mettant en valeur tous les flux présents dans le compte d’une entreprise. Il est à constater qu’un ensemble d’écriture comptable l’état financier à travers un bilan détaillé. L’écriture comptable doit se présenter sur 2 lignes au moins. Par ailleurs, elle doit comporter une colonne dédiée au débit et au crédit. Une écriture comptable exacte doit faire valoir l’égalité entre le total de débits et le total de crédits. Le principe de la comptabilité est de mettre en valeur le mécanisme de la partie double. L’écriture doit être équilibrée afin d’appréhender les calculs réalisés.

Que faut-il comprendre concernant l’écriture comptable ?

L’écriture comptable nécessite de mettre en valeur un justificatif. En effet, tous les achats et les ventes mettent en évidence la présence de facture. Dans le cadre d’une transaction bancaire, vous devez disposer de relevé de compte bancaire et de bordereau pour faire valoir les journaux de paie. Avant de reporter chaque activité dans une écriture comptable, vous devez les numéroter en fonction des dates de parution. Il est important d’être ordonné afin d’établir correctement une écriture comptable. La composition de cette dernière doit constituer des informations de base (date de l’opération, sens du flux, montant de l’opération, libellé, référence et compte mouvementé).

Donner de l’importance à l’écriture comptable

L’enregistrement d’une écriture comptable doit mettre en exergue le journal comptable. Vous pouvez faire face à un journal centralisateur pour regrouper les différents journaux. Il existe plusieurs types de journaux en fonction des besoins de l’entreprise. Le journal de banque englobe toutes les transactions bancaires. Les journaux de caisse enregistrent les opérations d’espèces. Le journal des achats et des ventes privilégient toutes les opérations habituelles. Vous pouvez prévoir la présence des journaux de paie et des opérations diverses. Actuellement, l’entreprise peut utiliser des logiciels spécialisés dans le domaine de comptabilité. Vous devez faire appel à un expert comptable afin d’obtenir une écriture comptable respectant les normes et les réglementations en vigueur.

Comment organiser sa comptabilité en libéral ?
Comment déposer les comptes annuels d’une entreprise ?